Eyewitness Account: Peaceful March Turned Bloody

Eyewitness account of what happened in the streets of Kyiv during a peaceful march on the governmental quarter on 18 February 2014.

Photo by TheTimes.co.uk

Photo by TheTimes.co.uk

Andrey Bondarenko

Andrey Bondarenko was on Maidan during the clashes with Berkut, titushki, and police on 18 February. Following is his account of the events, including Berkut’s use of weapons against peaceful protesters.

“I would like to post this information on Facebook to preserve it for future criminal proceedings against the regime. I am ready to repeat this account under oath in any court of law, including an international criminal court, and I state this information to be accurate under the penalty of perjury.

Continue reading

Advertisements

Ce n’est qu’un cauchemar noir

Par députée de l’opposion Madame Lesia Orobets

Ce n’est qu’un cauchemar noir Les flammes, les explosions, la fumée, les flaques du sang, les souffrances des blessés, les cloches, l’eau glacée, les coups de feu et les explosions, l’odeur sui des explosions et l’exhalation du pétrole, l’odeur absorbant de la gomme enflammée sont partout.

Je ne peux pas croire que je suis au Maidan, que je suis dans la place principale de la ville où j’ai vécu toute ma vie. La guerre est venue chez nous. Une guerre véritable et atroce. Il est impossible à y croire avec ses émotions, or la raison ne marche pas exactement et vite sans émotions. On essaie à nous éliminer à cause de notre volonté d’avoir la dignité humaine et de notre volonté de choisir nous-mêmes notre vie.

Cela est complètement submergé. Les bêtes qui tuent mes frères ukrainiens paraissent à nous biologiquement, en plus ils tiennent les passeports ukrainiens. Ce cauchemar est à rompre. Lève-toi l’Ukraine, lève-toi toute Ukraine. La vie sans dignité ne vaut pas à vivre. Lève-toi l’Ukraine, lève-toi toute Ukraine. La vie sans dignité ne vaut pas à vivre.